bannière de biologie végétale
image herbier de bourgogne






Nom scientifique :

Myosotis stricta

Auteurs :

Link ex Roem. & Schult.

Famille :

Boraginacées

Protection : Pas de protection
Synonymes :

Noms vernaculaires :

Myosotis droit, Myosotis raide

Numéro : 0944
Etymologie :

"Du grec mus, rat, ous, otos, oreille : allusion à la forme des feuilles." (Coste)

Du grec myos : souris, et ous : oreille, allusion aux feuilles ovales et duveteuses ressemblant à des oreilles de souris

 
Description :

Base de la tige et face inférieure des feuilles à poils crochus, spécialement sur les nervures. lère fleur presque en bas de la tige (a) de 10-30cm, dressée, rigide, ramifiée à la base. Feuilles basales (c) 2,5 x 0,5cm. Axe inflorescence (e) à poils apprimés acroscopes et poils plus ou moins étalés. Grappes à la fin longues et assez denses, à pédicelles < ou = 1,5mm. Tube du calice (e, f) à poils crochus étalés-défléchis et poils apprimés basiscopes. Calice fructifère d’env. 4mm, > le pédicelle. Corolle à peine > le calice et limbe à peine > 1mm de diamètre, bleu vif ou bleu pâle

Répartition géographique  : Pelouses sèches, sols sablonneux, principalement sur silice (Thero-Airion). -Commun : Val de Loire. -Assez commun : Puisaye, Nord-Auxerrois. -Assez rare à très rare ailleurs : Morvan, Val de Saône.
 
Illustrations :
Planche herbier :