bannière de biologie végétale
image herbier de bourgogne






Nom scientifique :

Pulmonaria affinis

Auteurs :

Jord.

Famille :

Boraginacées

Protection : Pas de protection
Synonymes :

Noms vernaculaires :

Pulmonaire semblable

Numéro : 0928
Etymologie : Du latin pulmo, poumon : allusion aux taches des feuilles et auix propriétés médicales (Coste)
 
Description : Limbe habituellement fortement taché de blanc. Soies (b) de deux types, longues (jusqu’à 3mm) et courtes (jusqu’à 0,25mm), toutes dressées et épaissies à la base. Feuilles radicales d’été de 16-50cm, avec limbe 7-22 x 4-10cm, soit un rapport longueur du limbe/largeur de 1,6 à 3,5 cm
Répartition géographique  :

Lisières et sentiers forestiers, sous-bois clairs, talus, prairies, sur substrats frais variés. Chênaies-charmaies eutrophes à acidoclines (Calpinion), chênaies-frênaies des grandes vallées. Plante atlantique un peu montagnarde ayant en Bourgogne sa limite orientale.

Pulmonaria affinis (carte d’après Bolliger 1982), plante orophyte du centre et sud-ouest de la France et du nord de l’Espagne, est surtout subatlantique arrivant au contact de la région ouest-méditerranéenne ; sa limite orientale passe par les Pyrénées-Orientales, les Causses, les Cévennes, le Massif central jusqu’aux environs de Lyon, puis s’infléchit brusquement vers l’ouest pour gagner la vallée de la Loire, qu’elle ne dépasse pas vers le nord.

L’aire bourguignonne concerne la vallée de la Loire en Saône-et-Loire, puis celles de l’Allier et de la Loire dans la Nièvre, avec le Plateau nivernais occidental. Il y a quelques localités disjointes nettement plus à l’est en Beaujolais, Morvan, Plateau d’Antully, la plupart à confirmer. Des populations hybridogènes existent par exemple dans la région nivernaise, entre P. affinis et P. longifolia près des Bois Chauds au sud de Cosne, entre P. ajfiniset P. montana de part et d’autre des Pontots.

 
Illustrations :
Planche herbier :