bannière de biologie végétale
image herbier de bourgogne






Nom scientifique :

Lithospermum pupurocaeruleum

Auteurs :

L.

Famille :

Boraginacées

Protection : Pas de protection
Synonymes :

Buglossoides purpureocaerula (L.) I.M. Jonhston

Noms vernaculaires :

Grémil pourpre bleu, Grémil bleu pourpre

Numéro : 0926
Etymologie : Du grec lithos, pierre, sperma, graines : allusion à la consis tance des graines (Coste)
 
Description :

Plante pérenne à souche émettant de longues tiges végétatives rampantes, portant des tiges florifères simples, dressées, de 20-50cm, à poils apprimés en bas, plus étalés en haut. Feuilles 3.5-8 x 0,7-1,5cm, aiguës, atténuées à la base. 2-3 grappes (a). Calice 6-8,5mm, à lobes linéaires. Filets staminaux (c) insérés à 5-8mm de la base du tube. Nucules blanches

Répartition géographique  :

Lisières et talus forestiers, sous-bois des chênaies-charmaies mésoxérophiles à mésophiles, parfois des chênaies-hêtraies, toujours sur calcaire. -Assez commun à assez rare sur les reliefs calcaires, mais dispersé. Coteaux du Val de Loire. -Très rare en plaine, toujours sur éléments calcaires.

Lithospermum purpureo-caeruleum, du sud et centre de l’Europe, est largement répandu en France, presque à égalité entre les deux moitiés nord et sud, sauf sur la frange W - NW. En particulier, il entoure largement le Massif central par le nord.

L’aire bourguignonne est de ce fait en relation avec le Berry, le couloir rhodanien et avec l’ensemble Haute-Saône - Jura. Pour la Bourgogne, l’origine méridionale directe, ou indirecte par le contournement W du Massif central, est donc à mettre en balance avec une origine E, notamment par les deux extrémités jurassiennes.

 
Illustrations :
Planche herbier :