bannière de biologie végétale
image herbier de bourgogne






Nom scientifique :

Nymphoides peltata

Auteurs :

(S.G. Smel.) O. Küntze

Famille :

Menyanthacées

Protection : Protection régionale
Synonymes :

Limnanthemum peltatum S.G. Gmel.

Noms vernaculaires :

Faux nénuphar, Petit nénuphar pelté

Numéro : 0886
Etymologie :

De Nymphaea et suffixe -eïdês : ressemblance

 
Description : Plante glabre, à tige allongée jusqu’à 1,5m, rameuse, à feuilles (a) flottantes, celles-ci suborbiculaires, de 3-10cm de large avec un sinus profond et étroit à la base, luisantes en dessus, finement verruculeuses en dessous Fleurs en fascicules axillaires (b) par 2-5, à pédicelles de 3-10cm. Lobes du calice oblongs-lancéolés. Corolle (c) 3-4cm de diamètre, jaune, barbue à la gorge, à lobes fimbriés-ciliés
Répartition géographique  :

Etangs, mortes des rivières, bords des cours d’eau lents, mares. -Assez rare : Val de Saône, Bresse, vallée du Doubs. -Rare et dispersé, devenu très rare : Vals de Loire et d’Allier.-Nul ailleurs.

Nymphoides peltata est distribué sur une grande partie de l’Europe et dans une grande partie de la France, où il est cependant plus rare dans le Midi.

L’aire bourguignonne comporte trois foyers principaux : vallée de l’Yonne où la plante n’a pas été revue récemmment, vallée de la Loire, enfin l’ensemble vallées de la saône et du Doubs, Bresse.

 
Illustrations :
Planche herbier :