bannière de biologie végétale
image herbier de bourgogne






Nom scientifique :

Swertia perennis

Auteurs :

L.

Famille :

Gentianacées

Protection : Protection régionale
Synonymes :

Gentiana palustris All.

Noms vernaculaires :

Swertie pérenne

Numéro : 0884
Etymologie :

Dédié au jardinier hollandais EM. Sweert, latin Swertius, auteur d’un Florigelium, 1612 (Fournier)

 
Description :

Tige de 30-60cm, dressée, raide, simple et peu feuillée, 4-angulaire, brun rouge. Feuilles inférieures (a) groupées, elliptiques, obtuses, à 5-7 nervures, rétrécies en long pétiole ailé, les supérieures (b) habituellement opposées et semi-amplexicaules. Lobes du calice (e) étroits, acuminés. Lobes de la corolle (d) 6-16mm, violet foncé ponctué de noir, avec 2 fossettes nectarifères (e) à bords ciliés. Capsules 10-12mm, à 2 valves

Répartition géographique  :

Marais calcicoles, dans les groupements submontagnards à Scboenus ferrugineus du Caricion davallianae. -Assez commune à commune : Châtillonnais. -Nulle ailleurs.

Swertia perennis, plante habituellement des montagnes de l’Europe centrale et méridionale, est répartie en France dans le Jura, les Alpes et les Pyrénées, avec un seul îlot disjoint de quelque ampleur, en Bourgogne. Sa répartition régionale est étroitement confondue avec celle de Schoenus ferrugineus, les deux plantes ayant sensiblement la même écologie et pouvant avoir eu la même histoire dans leur apparition à partir des foyers jurassiens.

 
Illustrations :
Planche herbier :