bannière de biologie végétale
image herbier de bourgogne






Nom scientifique :

Gentiana lutea

Auteurs :

L.

Famille :

Gentianacées

Protection : Non protégée
Synonymes :

Noms vernaculaires :

Gentiane jaune, grande gentiane

Numéro : 0880
Etymologie :

Dédié à Gentius, roi d’Illyrie, qui, d’après Pline, découvrit les propriétés fébrifuges de ces plantes

 
Description :
Plante vivace de lm et plus. à tige simple, dressée, forte, creuse. Feuilles largement ovales, plus ou moinspétioïées, glauques, à 5-7 fortes nervures longitudinales convergentes. Fleurs (b, c) pédicellées, groupées en glomérules cymeux denses, terminal et axillaires de feuilles-bractées (a) dans la moitié supérieure de ia tige Corolle jaune à 5-9 lobes étalés, Capsules (e) ovoïdes-acuminées
Répartition géographique  :

Pelouses, pelouses-prairies, lisières et sentiers forestiers, bois clairs sur calcaire. -Commun à très commun : Châtillonnais, Tonnerrois. -Assez rare à rare : Côte et arrière-Côte dijonnaise, Auxois. -Extrémement rare : Basse-Bourgogne orientale.

Gentiana lutea est une orophyte du centre et du sud de l’Europe, localisée en France uniquement sur les reliefs montagneux, selon une répartition qui serait à peu près calquée sur celle de Carlina acaulis si ce n’était sa présence abondante dans le Massif central.

L’aire bourguignonne est assez étendue, débordant sur l’Aube et la Haute-Marne. Sa relation avec la portion jurassienne de l’aire principale s’exprime dans les mêmes termes que pour

Carlina acaulis

 
Illustrations :
Planche herbier :