bannière de biologie végétale
image herbier de bourgogne






Nom scientifique :

Gentiana cruciata

Auteurs :

L.

Famille :

Gentianacées

Protection : Protection régionale
Synonymes :

Noms vernaculaires :

Gentiane croisette

Numéro : 0879
Etymologie :

Dédié à Gentius, roi d’Illyrie, qui, d’après Pline, découvrit les propriétés fébrifuges de ces plantes

 
Description :
Plante vivace de 20-50cm. Habituellement plusieurs tiges partant de la rosette basale, ascendantes, souvent rougeâtres, très feuillées. Feuilles obtuses à 3-5 nervures, engainantes à la base. Corolle (b) 2-2,5cm, bleuâtre verdâtre à l’extérieur, bleu clair à l’intérieur. Anthères libres. Ovaire sessile
Répartition géographique  :

Pelouses, surtout mésophiles, pâturées ou non, talus herbeux sur substrat calcaire ou marneux. -Assez commun à très rare dans toutes les régions de reliefs calcaires, mais semble en forte régression par mise en culture des sites favorables. -Exceptionnelle en plaine, nulle dans les massifs siliceux.

Gentiana cruciata, eurosibérienne occupant les sud, centre et est de l’Europe, a encore à peu près le même type de répartition, plutôt orophyte en moitié SE, plus disséminée dans les plaines et collines de la moitié NW. La plante étant largement absente de tout l’ouest de la France ; l’origine orientale globale des peuplements de Bourgogne est encore vraisemblable. La relation vers l’est se fait notamment par les collines de Haute-Saône.

 
Illustrations :
Planche herbier :