bannière de biologie végétale
image herbier de bourgogne






Nom scientifique :

Anagallis tenella

Auteurs :

(L.) L.

Famille :

Primulacées

Protection : Non protégée
Synonymes :

Noms vernaculaires :

Mouron délicat, mouron grêle

Numéro : 0866
Etymologie :

Si les poules le consomment, elles deviennent euphoriques et chantent. D’où le nom grec qui signifie rire et par interprétation chanter

Du grec anagelein, rire : fleurs élégantes, excitant l’enjouement (Coste)

 
Description :
Plante vivace à tige de 5-15cm, filiforme et 4-angulaire. Feuilles (b) 4-9 x 3-6mm, opposées, rarement alternes, largement elliptiques, mucronulées ; pétiole 0-2mm. Fleurs à l’aisselle des feuilles moyennes. Pédicelles 1,5-3,5cm, capillaires, toujours beaucoup > la feuille axillante. Calice 3-4mm, presque dialysépale, à lobes lancéolés-linéaires. Corolle 6-10mm, à tube court
Répartition géographique  :

Prairies marécageuses ou tourbeuses sur sols acides (Juncion acutiflori), rigoles de drainage. -Assez commun à assez rare en Bourgogne occidentale : entre Loire et Allier, Val de Loire, Pays de Fours et Morvan. En régression par suite de l’assèchement des zones humides. -Très rare ou disparu. -Nul ailleurs.

Anagallis tenella, ouest-européenne, a son aire française généralisée à la moitié ouest et couvre en outre presque toute la région méditerranéenne. Comme pour l’espèce précédente, il y a des îlots plus ou moins disjoints dans les Vosges et la région lyonnaise.

L’aire bourguignonne ne correspond plus guère qu’au Morvan et au Bas-Morvan sud-ouest, Pays de Fours et Sologne bourbonnaise. La relation avec l’aire française se fait un peu comme pour l’Hypericum elodes, par deux voies occidentales distinctes, Sologne - Loiret et Allier

 
Illustrations :
Planche herbier :