bannière de biologie végétale
image herbier de bourgogne






Nom
scientifique :

Oreoselinum nigrum

Auteurs :

Delarbre

Famille :

Apiacées

Protection : Protection régionale
Synonymes :

Peucedanum oreoselinum (L.) Moench

Noms vernaculaires : Peucédan des montagnes,

Persil des montagnes

Numéro : 0824
Etymologie : Du grec peucê, pin, damos, combustible : allusion aux lobes linéaires des feuilles et à l’odeur résineuse de plusieurs espèces.
 
Description : Plante vivace glabrescente, souvent rougeâtre, de 30cm à l m. Tige cylindrique, striée, pleine. Feuilles inférieures jusqu’à 40cm, 2- à 3-pennatiséquées, 3-angulaires, un peu coriaces ; segments de 1-3cm, à pétiolule étroitement ailé ; lobes ultimes (b) obovales-cunéés, dentés, apiculés ; feuilles caulinaires supérieures moins divisées et à pétiole un peu renflé. Ombelles à 15-30 rayons ; involucre et involucelle à nombreuses bractées, réfléchies. Sépales ovales, presque indistincts sur
le fruit. Fruits (c) de 5-8mm, émarginés aux deux extrémités, largement obovales, à ailes d’environ 0,75mm de large, plutôt épaisses ; côtes dorsales grêles, à peine saillantes ; styles > le stylopode
Répartition géographique  :

Lisières forestières, prés-bois sur substrat siliceux, alluvions sableuses, en stations mésophiles à mésoxérophiles. -Assez rare : Morvan et autres massifs siliceux ; Val de Loire, sur sables et anciennes terrasses, la plante s’y étant beaucoup raréfiée depuis le 19ème siècle -Rare à très rare : Pays d’Arnay ; Mâconnais : Blanot, Pic Rémond à Romanèche-Thorins ; Val de Saône, à La Truchère. ; Nord-Auxerrois.

Peucedanum oreoselinum, européen, est dispersé dans presque toute la France sauf sur les façades maritimes où il est absent.

L’aire bourguignonne est elle-même fort dispersée en raison des exigences écologiques de la plante, mais il y a subcontinuité avec la Franche-Comté en divers points

 
Illustrations :
Planche herbier :