bannière de biologie végétale
image herbier de bourgogne






Nom
scientifique :

Tuberaria guttata

Auteurs :

(L.) Fourr.

Famille :

Cistacées

Protection : Protection régionale
Synonymes :

Xolantha guttata Rafin.

Helianthemum guttatum Mill.,

Noms vernaculaires : Hélianthème tacheté, Hélianthème à gouttes
Numéro :

0724

Etymologie :

Du latin tuber, excroisance ; en raison de la racine renflée

 
Description : Plante pubescente ou velue, dressée ou ascendante, de 10-30cm. Feuilles basales (a) et caulinaires inférieures (b) opposées, largement ou étroitement elliptiques, sans stipules. Feuilles caulinaires supérieures (c) alternes, linéaires-lancéolées, plus ou moins révolutées, stipulées ou non. Toutes les feuilles avec poils étoilés sur les 2 faces, ou simples au-dessus. Fleurs 1-2cm de diamètre, à long pédicelle, en cyme racémeuse unilatérale. Pétales habiuellement avec tache foncée à la base
Répartition géographique  :

Tuberaria guttata, du sud et de l’ouest-européen, a une aire française assez proche de Ranunculus paludosus, avec en outre un très petit îlot disjoint en Alsace.

En Bourgogne, l’aire couvre le nord et l’ouest de l’Auxerrois, la vallée de la Loire, avec de rares localités à peine un peu éloignées. La relation avec la Sologne et le Loiret est nette, celle avec le Lyonnais ou la Limagne - Allier est plus problématique.

Pelouses xérophiles et acidophiles, moissons et bord des chemins sur substrat sableux acide. -Rare et strictement localisé.

 

 
Illustrations :
Planche herbier :