bannière de biologie végétale
image herbier de bourgogne






Nom
scientifique :

Acer opalus

Auteurs :

Mill.

Famille :

Acéracées

Protection : Espèce non protégée
Synonymes :

Acer opulifolium Vill.

Noms vernaculaires : Érable negundo, Érable négondo
Numéro : 0674
Etymologie : "Du latin acer, dur, tenace : le bois d’érable est d’une grande dureté et estimé des ébénistes." (Coste)
 
Description :
Feuilles (a) 3- à 5-lobées, à lobes dentés. Feuilles jusqu’à 10cm, mais habituellement < 8cm, à lobes larges et courts, subaigus et sinus peu profonds, vertes et mates dessus, glauques dessous. Floraison avant les feuilles. Corymbes penchés, subsessiles. Pédoncules glabres. Coques (b) renflées, ailes divergentes, peu rétrécies à la base
Répartition géographique  :

Acer opalus, du SW de l’Europe dans les étages collinéen et montagnard, a à peu près le même type d’aire française que Saponaria ocymoides, tout en étant un peu moins répandu dans le quart SE.

L’aire bourguignonne est sans continuité avec le couloir rhodanien et les peuplements les plus proches sont ceux du Jura, d’où l’hypothèse ici encore d’une origine périalpienne à partir de l’est ou du sud-est. Le type de transport exceptionnel par anémochorie peut ici encore être envisagé, avec par exemple deux peuplements distincts et plus ou moins simultanés, l’un en Mâconnais, l’autre sur les reliefs de la Côte et Montagne dijonnaises. Une tendance à l’expansion actuelle de l’îlot dijonnais vers le nord pourrait être possible (forêt de Plombières-lès-Dijon, Moloy).

Bois sur les reliefs calcaires, à toutes expo­sitions. -Strictement localisé aux Côtes et arrière-Côtes.

 
Illustrations :
Planche herbier :