bannière de biologie végétale
image herbier de bourgogne






Nom scientifique :

Potentilla micrantha

Auteurs :

Ramond ex DC.

Famille :

Rosacées

Protection : Espèce non protégée
Synonymes :

Noms vernaculaires : Potentille à petites fleurs
Numéro : 0484
Etymologie :

"Du latin, diminutif de potens = puissant ; appliqué au Moyen Âge à Potentilla anserina en raison de l’énergie thérapeutique qu’on lui attribuait." (Fournier)

Du latin anser : herbe aux oies, elle fréquente les endroits recherchés par les oies

 
Description :

Plante non stolonifère. Filets staminaux (e) assez larges et plats, densément ciliés au moins jusqu’au milieu. Pétales (c. d) < ou = les sépales. Tige florifère (a) très courte, sur une souche rhizomateuse un peu épaisse et ramifiée. densément pubescente à poils étalés. Folioles (b) 1-5cm. obovales, dentées, un peu grises-soyeuses dessous. 1-2 fleurs, à calicule (f) = environ les sépales. Sépales (g) rougeâtre foncé vers la base interne. Pétales blancs, de 3-5mm

Répartition géographique  :

Potentilla micrantha, du sud et centre de l’Europe, a en France une aire plutôt fragmentée, qui n’est pas sans rappeler celle de l’Hepatica nobilis, avec ici trois grands foyers : périméditerranéen et pyrénéen, Alpes de Savoie et Massif central, enfin Vosges, Franche-Comté et Bourgogne-Lorraine, comme si la plante avait eu trois voies de migration en provenance du centre et du sud de l’Europe.

L’îlot bourguignon principal appartient donc plutôt au groupe de l’est, mais les populations du Beaujolais peuvent aussi bien relever d’un courant sud-oriental.

Lisières forestières, rocailles boisées en conditions mésoxérophiles, le plus souvent sur calcaire. -Assez commun : Côte et arrière-Côte dijonnaises, Montagne châtillonnaise orientale. -Très rare : axe du Charolais, à Matour. Plante du sud et du centre de l’Europe, nulle dans toute la moitié occidentale de la Bourgogne.

 
Illustrations :
Planche herbier :