bannière de biologie végétale
image herbier de bourgogne






Nom scientifique :

Noccaea montana

Auteurs :

(L.) F. K. Meyer

Famille :

Brassicacées (= Crucifères)

Protection : Espèce non protégée
Synonymes :

Thlaspi montanum L.

Noms vernaculaires : Tabouret des montagnes
Numéro : 0348
Etymologie :

Dédié au botaniste italien Domenico Nocca (1758-1841), ecclésiastique et professeur de botanique à l’Université de Pise et directeur du jardin botanique.

Thlaspi : nom grec d’une Crucifère, dont on écrasait la graine : ? Moutarde ; de thlaô, écraser

 
Description :

Souche à pousses latérales (a) plus grandes, substolonifères. Fleurs (e) plus grandes, à pétales de 5-7mm. Grappe fructifère assez courte. 2-3 graines par loge. Plante vivace glaucescente a tiges de 10-30cm, dressées. glabres. Feuilles des rosettes (b) à limbe 1-2,5cm, ovales à orbiculaires, plutôt brusquement rétrécies en long pétiole. Feuilles caulinaires (c) ovales-oblongues amplexicauies avec petites oreillettes arrondies ou subaiguës, toutes entières ou sinuées-denticulées, plus ou moins coriaces. Inflorescence (d) courte, s’allongeant un peu à la fructification. Pétales 3mm de large, à onglet étroit. Etamines < les pétales. Silicules (f) 7-8mm, obcordées à échancrure large. Style > l’échancrure

Répartition géographique  :

Tblaspi montanum est centre-européen, avec aire française surtout localisée à l’E, des vallées de Meuse et Moselle au Dauphiné, et même au quart NE, avec quelques autres foyers très isolés : cours inférieur de la Seine, Corbières.

L’aire bourguignonne comprend une branche orientale sur les reliefs en bordure du fossé bressan et une branche NW en Basse-Bourgogne, continue avec les peuplements de Champagne. Une origine E est très vraisemblable, éventuellement par les deux extrémités de la chaîne jurassienne.

Rocailles, éboulis calcaires en zones boisées, avec optimum en conditions mésoxérophiles. -Commun sur les reliefs calcaires de la moitié orientale de la Bourgogne : Côtes et arrière-Côtes dijonnaises à mâconnaises, Châtillonnais. -Assez commun à assez rare en Basse-Bourgogne, où il se raréfie du nord-est au sud-ouest.

 
Illustrations :
Planche herbier :