bannière de biologie végétale
image herbier de bourgogne






Nom scientifique :

Draba muralis

Auteurs :

L.

Famille :

Brassicacées (= Crucifères)

Protection : Espèce non protégée
Synonymes :

Noms vernaculaires : Drave des murailles
Numéro : 0337
Etymologie :

Du grec drabê = âcre : allusion à l’âcreté du suc de quelques espèces (Coste)

 
Description :

Plante annuelle, parfois 2-annuelle, avec tige feuillée (a) et fleurs blanches, Tige dressée de 10-40cm, grêle, simple ou ramifiée, plus ou moins poilue avec poils étoilés. Feuilles inférieures obovales-cunéées ; feuilles caulinaires largement ovales, à 2 oreillettes embrassantes. Inflor. (b) multiflore. Fleurs très petites, à pétales d’environ 2,5mm, arrondis. Grappe fructifère très allongée, lâche. Pédicelles étalés, = environ la silicule. Silicules (c) 3-6mm, oblongues-elliptiques, glabres. Style presque nul

 

 

 

Répartition géographique  :

Draba muralis est dispersée dans la plus grande partie de l’Europe, dispersée également un peu partout en France tout en étant surtout présente dans le Midi.

En Bourgogne, cette espèce semble avoir trois foyers, le principal sur l’ensemble Plateau d’Antully - Charolais - axe du Charolais, un deuxième en bordure occidentale de l’Auxois et le troisième, plus discret, dans les bas-pays ligériens. L’espèce paraît en voie d’extension le long des axes routiers.

Pelouses calcaires fraîches, rochers ombragés, sables alluviaux. -Assez rare à très rare, localisée

 
Illustrations :
Planche herbier :