bannière de biologie végétale
image herbier de bourgogne






Nom scientifique :

Equisetum sylvaticum

Auteurs :

L.

Famille :

Equisetacées

Protection : Protection régionale
Synonymes : .
Noms vernaculaires :

Prêle des forêts, Prêle des bois

Numéro : 0010
Etymologie : Du latin equus = cheval et setum = soie, crin : plantes ressemblant à une queue de cheval

sylv (latin) = forêt
sylvat, sylvestr = forestier

 
Description : Dents foliaires de la tige principale (b) unies latéralement en 3-6 lobes larges, obtus et membraneux, en nombre inférieur à celui des côtes. Tige végétative de 40 à 70cm. Gaines verdâtres en bas, et lobes bruns. Lacune centrale (c) environ. 1/2 diamètre de la tige. Rameaux latéraux (a) étalés-retombants, grêles et ramifiés une seconde fois, pleins. 4- à 5- puis 3-gonaux. Tige fertile 20-40cm, un peu plus précoce, plus courte et moins ramifiée, à épi d’environ 2cm
 
Répartition géographique :

Régions tempérées et froides de l’hémisphère boréal.
Se comporte en France différemment dans les moitiés sud ( plante continentale montagnarde) et nord (descendant dans les plaines et collines en îlots disjoints, jusqu’en Bretagne).

La Bourgogne appartient encore nettement aux peuplements de type montagnard de l’E, NE et SE, mais une origine jurassienne directe n’est toutefois pas certaine, les populations du Massif central n’étant guère plus éloignées. La fragmentation de l’aire française peut laisser supposer que la plante de Bourgogne est contemporaine de l’apparition des premières forêts sur milieu humide (Boréal ?)

 
Illustrations :
Planche herbier :