bannière de biologie végétale
image herbier de bourgogne






Nom
scientifique :

Neotinea ustulata

Auteurs :

(L.) Bateman, Pridgeon & Chase

Famille :

Orchidacées

Protection : Pas de protection
Synonymes :

Orchis ustulata L.

Noms vernaculaires : Orchis brûlé
Numéro : 1765
Etymologie :

Du grec orchis, testicule : allusion aux deux tubercules de la racine (Coste)

 
Description :

Casque rose verdâtre, lavé de pourpre en dedans et pâlissant après floraison. Tige 12-35cm, dressée. 2-3 feuilles basales, puis 1-3 dans la moitié inférieure, suivies de gaines. Feuilles oblongues. Epi (a) ovoïde, devenant cviindrique, dense ; bractées (b) à 1 nervure, < ou = environ l’ovaire. Tous les tépales convergents en casque, les externes 3-3,5mm, les internes étroitement oblongs, roses ; labelle (c) 3-lobé, le lobe médian dilaté au sommet, habituellement avec 2 lobes secondaires courts et étroits ; lobes latéraux obtus ; éperon cylindrique et dirigé vers le bas, court, de 1-3mm. 1/4 à 1/2 de l’ovaire

Répartition géographique  :

Pelouses mésophiles (Mesobomion) sur calcaires, marnes, plus rarement sur autres substrats, sous-bois clairs. -Assez commun en Nièvre : Nivernais central, de la Sologne bourbonnaise à la Basse-Bourgogne et Saône-et-Loire : Côtes chalonnaise et mâconnaise. -Assez rare à rare en Morvan, dispersé en Yonne. -Très rare : -Côte-d’Or- Sur les reliefs calcaire

 
Illustrations :
Planche herbier :