bannière de biologie végétale
image herbier de bourgogne






Nom
scientifique :

Cephalanthera damasonium

Auteurs :

(Miller) Druce

 
Famille :

Orchidacées

Protection : Pas de protection
Synonymes :

Cephalanthera pallens L.C. Rich

Noms vernaculaires : Céphalanthère blanche, Céphalanthère blanchâtre, Céphalanthère de Damas, Céphalanthère pâle
Numéro : 1735
Etymologie :

Du grec képhalê, tête, et anthêra, anthère : forme de l’anthère (Fournier)

 
Description :
Feuilles (a) ovales-lancéolées, au plus 1-3 fois > les entrenoeuds. Plante de 15-60cm, dressée, à tige un peu anguleuse, glabre, à 2-3 gaines brunâtres inférieures. Feuilles 4-10cm, subobtuses à acuminées. Epi jusqu’à 12cm, à 3-12 fleurs ; bractées habituellement > les fleurs, celles-ci plus ou moins fermées (c), campanulées-tubulaires, blanc jaunâtre. Tépales 1,5-2cm, obtus, les internes < les externes ; labelle < les tépales, un peu jaunâtre à l’intérieur avec tache jaune orange en croissant à la base de l’hypochile ; épichile à 3-5 crêtes jaune orange. Ovaire glabre
Répartition géographique  :

Sous-bois des hêtraies xérophiles, chênaies pubescentes, plantations de pins, sur substrat calcaire crayeux ou marneux. -Assez commun à assez rare et dispersé dans tous les reliefs calcaires, très rare en plaine

 
Illustrations :
Planche herbier :