bannière de biologie végétale
image herbier de bourgogne






Nom
scientifique :

Epipactis palustris

Auteurs :

(L.) Crantz

 
Famille :

Orchidacées

Protection : Protection régionale
Synonymes :

Noms vernaculaires : Epipactis des marais
Numéro : 1733
Etymologie :

Du grec epipactis, hellébore ou varaire : les feuilles ressemblent à celles de la varaire (Coste)

 
Description :

Feuilles (b) à bords (c) paraissant lisses. Hypochile un peu concave (d), avec 1 lobe 3-angulaire dressé de chaque côté. Epichile blanc à taches rouges. Long rhizome rampant. Tige 15-50cm, pubescente en haut, purpurine en bas, avec écailles engainantes. 4-8 feuilles caulinaires en disposition hélicoïdale, de 5-15 x 2-4cm, subaiguës à acuminées, faiblement dressées à étalées, les supérieures plus petites. Fleurs de teinte claire, en épi (a) lâche de 6-15cm, à 7-14 fleurs. Bractées lancéolées, les inférieures - les fleurs. Tépales externes 8-12mm, lavés de rouge, à face interne violacée, les internes blanchâtres. Labelle (f) 10-12mm, articulé avec hypochile blanc rosâtre à jaune orange au fond et lignes purpurines sur les bords ; épichile à marge ondulée et forte protubérance basale lobée. Ovaire pubescent (e)

Répartition géographique  :

Marais de pente sur marnes ou tufs, moliniaies calcicoles sur les reliefs ou en plaine, plus rarement pelouses mésophiles ou sur substrats non calcaires. -Commun : Châtillonnais. -Assez rare à très rare ailleurs, menacé par la disparition des milieux naturels humides.

 
Illustrations :
Planche herbier :