bannière de biologie végétale
image herbier de bourgogne






Nom
scientifique :

Carex melanostachya

Auteurs :

L.

Famille :

Cypéracées

Protection : Pas de protection
Synonymes :

Noms vernaculaires :

Laiche à épis noirs, Laîche à épis noirs

Numéro : 1699
Etymologie :

Du latin carere, manquer : épi supérieur ordinairement mâle et manquant de graines ; ou du grec cairô, je coupe, ou bien encore carax, fossé : plantes souvent à feuilles coupantes et croissant dans les fossés (Coste)

 
Description :
Utricules (d) 3,5-5,5mm. Plante rhizomateuse assez proche du C. acutiformis, à tige 30-50cm, grêle, à peine scabre en haut, 3-gone (a). Feuilles habituellement < la tige, 2-4mm de large, vert grisâtre, à marges enroulées. 1-2 épis mâles (b) linéaires-ellipsoïdes, subsessiles, à glumes aiguës. 2-3 épis femelles de 1-3,5cm x 5-10mm, oblongs, denses, plus ou moins distants ; bractée inférieure un peu > ou - l’inflorescence Glumes des épis femelles (c) un peu < l’utricule, acuminées, brun purpurin. Utricules (d, e) biconvexes, brun verdâtre, à nervures enfoncées, graduellement rétrécis en bec 2-fide lisse, d’environ 0,75mm
Répartition géographique  :

Prairies humi­des à marécageuses (Bromion racemosi). Plante continentale atteignant sa limite occidentale dans la vallée de la Saône. -Extrêùmement rare et en voie d’élimination par destruction des milieux humides. Val de Saône en Côte-d’Or et Saône-et-Loire, de Pontailler-s-Saône jusqu’au sud de Mâcon. Aurait été récolté aussi autrefois à Savigny­s-Grosne.

 

Carex melanostachya, eurasiatique, occupe en France une aire très fragmentée,dans quelques grandes vallées alluviales : Saône, Rhône, cours inférieur de la Loire, plus quelques localités anciennes dans le Massif central. Les populations de Bourgogne de cette espèce souvent considérée comme steppique, concentrées sur la vallée de la Saône, appartiennent au groupe Ain­Rhône-Loire-Ardèche, de même que les localités ligériennes de Saône-et-Loire.

 
Illustrations :
Planche herbier :