bannière de biologie végétale
image herbier de bourgogne






Nom
scientifique :

Schoenus nigricans

Auteurs :

L.

Famille :

Cypéracées

Protection : Pas de protection
Synonymes :

Noms vernaculaires : Choin noirâtre
Numéro : 1665
Etymologie :

Du grec schoinos, corde : tiges ressemblant à celles des joncs

 
Description :
Inflorescence (a, d) en un glomérule de 5-10 épillets, à bractée inférieure habituellement beaucoup > que celui-ci, avec limbe de 1-3cm, > la base engainante. Plante densément cespiteuse à tiges 15-60cm. Feuilles de 1/2 à un peu > la tige ; gaines noirâtres à la base, brun rouge au-dessus ; limbe étroitement linéaire, canaliculé, (c) gris-vert, raide. Inflorescence (hors bractée) 10-18 x 8-18mm. Epillets (g) 5-10mm. Glumes (e) environ 8mm, brun noirâtre, à carène denticulée-scabre. Soies nulles ou très petites. Akènes (f) environ 1,5mm, obtusément 3-gones, blanc crème
Répartition géographique  :

Marais et tourbières alcalins. -Assez commun : Châtillonnais. -Rare ou extrêmement rare ailleurs et en voie de disparition.

Schoenus nigricans, plante cosmopolite présente dans une grande partie de l’Europe, existe en France dans la plupart des régions, mais avec de grandes lacunes, notamment dans le Massif central. Les peuplements de Bourgogne sont presque entièrement localisés en Montagne châtillonnaise. La plupart des quelques localités dispersées ailleurs semblent avoir disparu par destruction des biotopes.

 
Illustrations :
Planche herbier :