bannière de biologie végétale
image herbier de bourgogne






Nom
scientifique :

Calamagrostis arundinacea

Auteurs :

(L.) Roth

Famille :

Poacées

Protection : Protection régionale
Synonymes :

Noms vernaculaires :

Calamagrostide à feuilles de roseau, Calamagrostis à feuilles de roseau, Roseau des montagnes

Numéro : 1581
Etymologie :

Du latin calamus, roseau, et agrostis : intermédiaire entre les genres Arundo et Agrostis.

 
Description :

 Lemme (d) subscabre, beaucoup > poils du callus. Plante cespiteuse avec courts rhizomes. Tige 60cm-1,5m, dressée, lisse, à 2-3 noeuds. Feuilles jusqu’à 50cm x 4-12mm, planes, poilues à la jonction gaine-limbe (a) , à face supérieure scabre, à nervures espacées ; ligule 2-4mm, obtuse ou tronquée. Panicule (b) 10-25 x 5cm, souvent assez dense. Epillets (c) 4-6mm, brun clair à purpurin ; glumes subégales, lancéolées. Lemme (e) 2-fide au sommet ; arête courbée et tordue, = environ 2 fois la lemme, naissant près de la base ; poils du callus < ou = 1/2 lemme

Répartition géographique  :

Sous-bois, clairières et coupes forestières sur substrat siliceux (Epilobion angustifolii), en montagne. -Très rare et localisée dans le Haut-Morvan : massif du Folin, Grand-Montarnu.

 

Calamagrostis arundinacea, eurasiatique devenant orophyte dans les régions sud, occupe en France une aire globalement orientale, sur les montagnes en limite du domaine atlantique : Pyrénées, Massif central, Vosges, Ardennes, avec quelques irradiations notamment vers l’Ain et l’Isère. En Bourgogne, l’extrême sud du Beaujolais est atteinte par les peuplements du Massif central, mais le petit îlot du Haut-Morvan ne peut être relié à ces mêmes peuplements avec certitude, en raison de son isolement.

 
Illustrations :
Planche herbier :