bannière de biologie végétale
image herbier de bourgogne






Nom
scientifique :

Hydrocharis morsus-ranae

Auteurs :

L.

Famille :

Hydrocharitacées

Protection : Pas de protection
Synonymes :

Noms vernaculaires : Petit Nénuphar
Numéro : 1386
Etymologie :

Du grec hydôr, eau, charis, grâce : ornement des eaux.

 
Description :

Feuilles flottantes, pétiolées, orbiculaires-réniformes, entières. Fleurs femelles pédicellées, à ovaire pédicellé, exsert par rapport à la spathe. Feuilles basales pétiolées. Spathes mâles pédonculées, à 1-4 fleurs ; spathes femelles sessiles et à 1 fleur. Pétales beaucoup > les sépales et plus larges. Etamines 9-12, les externes habituellement en staminodes. 6 styles libres, 2-fides Stolons (a) flottants, avec racines pendantes à nombreux poils absorbants. Limbe foliaire 3-6cm. Pétales (b) environ lcm, obovales, blancs avec tache jaune à la base

Répartition géographique  :

Etangs, fossés aquatiques. -Assez rare et localisé principalement dans les grandes vallées alluviales, la Bresse, Entre Loire et Allier. Plutôt en voie de raréfaction locale.

Hydrocharts morsus-ranae est présente dans une grande partie de l’Europe, mais rare en région méditerranéenne. Son aire française, qui concerne les régions de plaines et collines, est assez homogène en moitié nord, beaucoup plus dispersée en moitié sud. L’aire bourguignonne comprend surtout les bas-pays de Loire, de Saône et du Doubs, avec quelques autres localités dispersées, si bien que la plante se comporte un peu comme Hottonia palustris.

 
Illustrations :
Planche herbier :