bannière de biologie végétale
image herbier de bourgogne






Nom
scientifique :

Andryala integrifolia

Auteurs :

L.

Famille :

Astéracées

Protection : Pas de protection
Synonymes :

Noms vernaculaires : Andryale à feuilles entières, Andryale sinuée
Numéro : 1357
Etymologie : Du grec anêr, andros, étamines, hyalos, transparent : filets des étamines capillaires (Fournier)
 
Description :

Plante de 20-80cm, annuelle à pérenne. ramifiée, à poils étoiles épars ou denses et poils tecteurs simples. avec parfois quelques poils glanduleux en haut. Feuilles (a) 2-8 x 0,3-3cm, linéaires, oblancéolées. lancéolées ou ovales, obtuses à aiguës. entières à pennatiséquées, les inférieures habituellement rétrécies a la base, les supérieures plus larges et parfois semi-amplexicaules. Capitules peu nombreux à nombreux (b). Involucre (e) 7-11 x 5-10mm : bractées linéaires-lancéolées obtuses à aiguës, à poils (d) étoilés denses, accompagnés de poils recteurs simples. courts et de poils glanduleux plus longs. Akènes (e) environ 1,5mm

Répartition géographique  :

Lieux incultes, bord des vignes, coteaux rocailleux et pelouses mésoxérophiles. -Assez commune : -Saône-et-loire- Mâconnais, Beaujolais où elle peut être abondante. -Extrémement rare et fugace, adventice : -Côte-d’Or- Côte dijonnaise au sud de Beaune. -Nièvre- Adventice sporadique sur sables de la Loire, à La Charité. -Saône-et-loire- Val de Loire et vallée de l’Arroux.

Andryala integrifolia, de la région méditerranéenne et du SW de l’Europe. L’aire bourguignonne est pratiquement en continuité avec celle des populations de l’Ouest et du Midi. La plante peut être considérée comme assez commune et constante du Brionnais au Mâconnais, mais beaucoup plus disséminée et fugace plus au nord : Puisaye, Val de Loire, Plateau nivernais, Morvan sud-est, sud-est de la Côte-d’Or.

 
Illustrations :
Planche herbier :