bannière de biologie végétale
image herbier de bourgogne






Nom
scientifique :

Crepis paludosa

Auteurs :

(L.) Moench

Famille :

Astéracées

Protection : Protection régionale
Synonymes :

Noms vernaculaires : Crépide des marais
Numéro : 1350
Etymologie : Ancien nom grec et latin d’une plante indéterminable ; de krêpis, soulier (Fournier)
 
Description :
Feuilles caulinaires (b) arrondies-auriculées, amplexicaules. Akènes (f) 4,5-5,5mm. Plante vivace de 25cm-lm. Feuilles glabres, vert foncé, les basales (a) 8-28 x 3-5cm, oblancéolées, subaiguës, sinuées-dentées ou denticulées, rétrécies en pétiole ailé, fugaces ; feuilles caulinaires inférieures semblables, mais sessiles ; les caulinaires moyennes lancéolées à ovales ou panduriformes, aiguës ou acuminées, sessiles ; les supérieures linéaires et bractéiformes. Jusqu’à 25 capitules (c), en corymbe, avec pédoncules longs et habituellement arqués. Involucre (d) 9-12 x 3-10mm ; bractées linéaires ou linéaires-lancéolées. aiguës, les externes (e) jusqu’à 1/3 des internes, habituellement à poils glanduleux inégaux. Akènes jaune pâle, cylindriques, à 10 côtes ; pappus jaunâtre pâle, fragile
Répartition géographique  :

.Prairies marécageuses sur substrats acides. -Rare . Morvan, au-dessus de 400m, axe du Charolais-Beaujolais.

Crepis paludosa, eurosibérienne des étages montagnard et subalpin, est répandue dans l’ensemble des massifs français de la moitié sud-est et se trouve pratiquement absente de la moitié nord-ouest. L’aire bourguignonne, limitée au Morvan et au Beaujolais, est sans doute à relier à celle du Massif central, malgré une origine française globalement continentale.

 
Illustrations :
Planche herbier :