bannière de biologie végétale
image herbier de bourgogne






Nom
scientifique :

Scorzonera laciniata

Auteurs :

L.

Famille :

Astéracées

Protection : Pas de protection
Synonymes : Podospermum laciniatum DC.
Noms vernaculaires : Scorsonère à feuilles laciniées, Scorsonère en lanières
Numéro :

1326

Etymologie : Étymologie italienne signifiant racine noire (Coste)
Tiré par J. Bauhin, de l’espagnol escorzonera, nom de S. hispanica et d’un reptile contre la morsure duquel on préconisait la plante (Fournier)
 
Description :
Akènes (d, e) avec base tubulaire pâle atteignant jusqu’à 1/3 du reste du corps. Plante 1- à 2-annuelle, parfois pérenne mais monocarpique. Tige lisse ou finement striée en haut, ramifiée, un peu renflée puis resserrée sous l’involucre. Feuilles (a) pennatiséquées à segments tantôt obovales et subobtus, tantôt pennatiséqués. Involucre (b) 0,7-2cm, l’involucre fructifère jusqu’à 4cm. Ligules jaunes, = ou un peu > les bractées involucrales, celles-ci avec appendice subapical (c). Akènes jusqu’à 1,7cm, glabres ou à côtes lisses, à soies du pappus = environ le corps
Répartition géographique  :

Cultures, moissons, jachères, surtout sur calcaire. -Assez rare et en voie de régression (phytocides) : Côtes et arrière-Côtes dijonnaises et chalonnaises. -Très rare : Auxois, Châtillonnais et autres régions calcaires, Couchois, Le Creusot, Digoin

 
Illustrations :
Planche herbier :