bannière de biologie végétale
image herbier de bourgogne






Nom
scientifique :

Scorzonera austriaca

Auteurs :

Willd.

Famille :

Astéracées

Protection : Pas de protection
Synonymes :  
Noms vernaculaires : Scorsonère d’Autriche
Numéro :

1324

Etymologie : Étymologie italienne signifiant racine noire (Coste)
Tiré par J. Bauhin, de l’espagnol escorzonera, nom de S. hispanica et d’un reptile contre la morsure duquel on préconisait la plante (Fournier)
 
Description :
Souche (a) très fibreuse au sommet. Plante vivace de 5-50cm, glabre ou à tomentum arachnoïde épars, notamment à la base de la tige ou des feuilles, à souche verticale forte. Tige (b) solitaire et simple, dressée, habituellement sans feuilles, à part 3-6 bractées. Feuilles basales 5-30 x 0,3-3cm, entières, acuminées, graduellement rétrécies en pétiole. Involucre 1,5-2,5cm. Ligules jaune pâle, 1,5 à 2 fois les bractées involucrales. Akènes (c) 8-14mm, cylindriques-ellipsoïdes, à côtes lisses ou rugueuses, glabres. Soies du pappus = environ l’akène, plumeuses, blanches
Répartition géographique  :

Rocailles calcaires, rochers et corniches ensoleillés. -Extrémement rare et strictement localisée.

Scorzonera austriaca est répartie sur le SC- à S-Europe (notamment Alpes orientales), mais absente des Pyrénées et Péninsule ibérique. L’aire française est fragmentée, localisée au quart SE, plus les localités bourguignonnes et une localité très isolée en région parisienne. L’îlot bourguignon a ses plus proches voisins en Haute-Savoie et Isère, et c’est avec eux que la relation peut être recherchée, plus qu’avec des peuplements de Suisse par exemple.

 
Illustrations :
Planche herbier :