bannière de biologie végétale
image herbier de bourgogne






Nom scientifique :

Centaurea solstitialis

Auteurs :

L.

Famille :

Astéracées

Protection : Pas de protection
Synonymes :

 

Noms vernaculaires : Centaurée du solstice
Numéro :

1309

Etymologie :

Du grec kentauirion, nom de diverses plantes médicinales dédiées au centaure Chiron (Fournier)

 
Description :

Feuilles supérieures (b) habituellement décurrentes. Fleurs jaunes. Plante 2-annuelle à tige de 30cm-lm, dressée, très ramifiée dans la moitié inférieure, habituellement. grise-tomenteuse ; branches (a) longues et ailées. Feuilles inférieures habituellement lyrées à pennatipartites, avec lobes 3-angulaires-oblongs, les supérieures linéaires-lancéolées, entières, mucronées, toutes scabres, arachnoïdes ou laineuses, ou grises-tomenteuses. Capitules solitaires ; involucre (c) 7-12mm de diamètre, habituellement ovoïde-globuleux ; bractées (d) largement ovales ; appendices non décurrents, courts, à 3-5 épines jaunâtres, l’apicale 1-1,5cm, beaucoup > les autres. Akènes (e) 2,5mm, noirs ; pappus jusqu’à 5mm

Répartition géographique  :

Cultures, prairies artificielles, bords rocailleux des champs sur plateaux calcaires. -Rare et en cours de régression ; fugace. -Absente des régions siliceuses.

 
Illustrations :
Planche herbier :