bannière de biologie végétale
image herbier de bourgogne






Nom scientifique :

Centaurea montana

Auteurs :

L.

Famille :

Astéracées

Protection : Pas de protection
Synonymes :

 

Noms vernaculaires : Centaurée des montagnes, Bleuet des montagnes
Numéro :

1305

Etymologie :

Du grec kentauirion, nom de diverses plantes médicinales dédiées au centaure Chiron (Fournier)

 
Description :
Plante vivace stolonifère. Limbe foliaire large d’au moins 1,5cm. Tige 30-60cm, dressée, rarement ascendante, simple, largement ailée (c). Feuilles (b) molles, étalées, ovales à oblongues ou Iargement lancéolées, entières, flocculeuses-tomenteuses dessous, les inférieures courtement pétiolées. Involucre (a) d’environ 1,5cm de diamètre, ovoïde-cylindrique ; appendices (d) bruns-noirs. Fleurs internes violettes, les externes bleues. Akènes 5-6mm ; pappus environ 1,5mm
Répartition géographique  :

Talwegs boisés et frais des vallées, plus rarement dans les bois de plateaux, sur les reliefs calcaires. -Commune : Côte et arrière-Côte dijonnaises, Châtillonnais. -Nulle ailleurs.

Centaurea montana, des montagnes d’Europe, est en France orophyte continentale sur toute la façade E, le Massif central, les Pyrénées-Orientales. L’aire bourguignonne est à relier aux peuplements de l’E à NE. Cette aire régionale est concentrée sur les Côtes et Montagnes dijonnaises et nord-dijonnaises, avec un second pôle, plus restreint, en Montagne châtillonnaise, à l’est de Recey-s-Ource. Une jonction ancienne effective par les collines de Haute-Saône n’est pas à exclure, mais sans aucune argumentation possible sur des bases actuelles.

 
Illustrations :
Planche herbier :