bannière de biologie végétale
image herbier de bourgogne






Nom scientifique :

Arnica montana

Auteurs :

L.

Famille :

Astéracées

Protection : Protection régionale
Synonymes : Doronicum oppositifolium Lam.
Doronicum arnica Desf.
Noms vernaculaires : Arnica des montagnes, Herbe-à-éternuer, Quinquina-des-pauvres
Numéro :

1255

Etymologie : Altération de Ptarmica, qui fait éternuer (Coste)
Nom d’origine inconnue, peut-être arabe, apparaissant pour la première fois dans Matthaeus Silvaticus, XIV° siècle (Fournier)
 
Description :
Tige (a) 25-60cm. Feuilles basales (b) et caulinaires 6-17 x 2-4cm, obovales ou elliptiques à oblancéolées, entières, densément glanduleuses-pubescentes ou -pubérulentes sur la face supérieure. 1-3 capitules. avec pédoncule à 2 bractées habituellement alternes, linéaires-lancéolées et à poils tecteurs longs (c) en plus des poils glanduleux. Bractées involucrales (d) 1,4-1,7cm x 2-3mm, lancéolées. Ligules (e) 1,8-2,5cm x 5-8mn1, à 2-3 dents. Akènes (f) 6,5-9mm ; pappus = environ la corolle des fleurs tubuleuses
Répartition géographique  :

Prairies fraîches à tourbeuses (Nardo-Galion), taillis clairs, landes sur silice. -Assez commun à commun : Morvan, notamment au-dessus de 500m, mais en régression évidente par modification des systèmes prairiaux.. -Extrémement rare : -Nièvre- -Yonne- Signalée autrefois en Puisaye, Nord-Auxerrois et Gâtinais, mais non revue.

Arnica montana est une espèce surtout montagnarde dans la moitié ouest de l’Europe et occupe en France, un peu comme Gentiana lutea, tous les massifs à l’exception du Jura, avec une singularité pour les landes humides du SW et la Sologne. En Bourgogne, l’Arnica est localisé au Morvan et à son enveloppe occidentale. Cet îlot, en contact autrefois avec celui de Sologne, s’il a une origine globalement orientale, est de relation incertaine avec le Massif central, les Alpes et les Vosges. A cela s’ajoute une autre incertitude sur la nature taxonomique des populations anciennes nivernaises ou de Puisaye, qui auraient pu être relatives à la subsp. atlantica connue probablement en Sologne.

 
Illustrations :
Planche herbier :