bannière de biologie végétale
image herbier de bourgogne






Nom scientifique :

Tanacetum corymbosum

Auteurs :

(L.) Schultz Bip.

Famille :

Astéracées

Protection : Pas de protection
Synonymes : Chrysanthemum corymbosum L.
Noms vernaculaires : Tanaisie en corymbes, Chrysanthème en corymbes, Marguerite en corymbes
Numéro :

1244

Etymologie :

Tanacetum : Du grec tanaos, long ; les fleurs restent longtemps sans de flétrir.

Chrysanthemum : du grec chrysos, or, anthemos, fleurs : ancien nom grec de quelques espèces à fleurs jaunes (Fournier)

 
Description :

Feuilles caulinaires (a) sessiles. Bractées involucrales (d) à marge non laciniée. Plante vivace à tige 30cm-1,2m, plus ou moins ramifiée. Feuilles pennati-séquées à -partites, pétiolées, pubescentes ou glabres, à segments dentés. vert brillant dessus, les basales 3-4cm, oblongues à linéaires-oblongues, avec 16-40 segments oblongs ou oblancéolés, dentés ; feuilles caulinaires semblables mais plus petites. 3-15 capitules en corymbe lâche à longs pédoncules. Involucre (b) 0,8-1,4cm de diamètre, à bractées avec marge brun clair. Ligules blanches de 1-1,5cm. Akènes (f) surmontés d’une couronne et à 5-7 côtes très saillantes

Répartition géographique  :

Sous-bois clairs, lisières et sentiers forestiers, coupes récentes des chênaies pubescentes et des hêtraies xérophiles, plus rarement dans d’autres types sylvatiques, sur substrat calcaire. -Commun : Châtillonnais, Côtes et arrière-Côtes. -Assez commun : Basse-Bourgogne. -Assez rare à rare : : Auxois, Tonnerrois. -Nul ou très rare ailleurs.

Tanacetum corymbosum appartient encore à ce groupe d’espèces européennes dont l’aire française est subcontinue autour du bassin méditerranéen, beaucoup plus fragmentée dans le quart nord-est. L’aire bourguignonne est en continuité avec celle du Lyonnais, ce qui inclinerait à suggérer une migration à partir du sud, mais une migration d’origine sud-jurassienne, donc helvétique par la Cluse du Rhône, n’est pas à exclure.

 
Illustrations :
Planche herbier :