bannière de biologie végétale
image herbier de bourgogne






Nom scientifique :

Inula spiraeifolia

Auteurs :

L.

Famille :

Astéracées

Protection : Pas de protection
Synonymes : Inula squarrosa L.
Noms vernaculaires : Inule à feuilles de Spirée
Numéro :

1218

Etymologie :

Du grec inaein, purger, de la propriété de certaines espèces (Coste)
Ancien nom latin de l’Aunée, probablement déformation du grec hélénion, même sens (Fournier)

 
Description :
Feuilles caulinaires supérieures à base un peu arrondie et non amplexicaule. Plante dressée de 30-80cm, pubescente en bas, glabre en haut. Feuilles poilues au moins sur les marges (b, c) et les nervures, les inférieures 5-8 x 1,2-2cm, lancéolées à ovales, denticulées, les supérieures (d) sessiles. Inflorescence en corymbe court (a). Capitules moyens ; involucre (e) 1-1,2cm, hémisphérique ; bractées glabres. les externes 4-6 x 2-3mm, ovales-spatulées à pointe recourbée, les internes 8-10 x 1-1,5mm, linéaires. Ligules 1,4-1,7cm. Akènes 1,5-2mm, glabres
Répartition géographique  :

Lisières forestières, coteaux rocailleux, corni­ches calcaires ensoleillées, pelouses xérophiles. -Assez commune : Côte et arrière-Côte dijonnaises. -Très rare : -Saône-et-Loire - Cluny, Aluze. -Yonne- Basse-Bourgogne, à Précy-le-Sec.

Inula sptraetfolia appartient à la moitié centre-ouest de la région méditerranéenne en Europe, tout en étant absente de la péninsule ibérique. En France, elle est nettement méditerranéenne et subméditerranéenne, avec diverses irradiations très disjointes, les unes en direction des Charentes, les autres dans le couloir rhodanien. En Bourgogne, la plante est plus localisée que Ranunculus gramineus ou Inula montana, surtout présente sur la Côte dijonnaise et avec une très petite localité disjointe en Basse-Bourgogne.

 
Illustrations :
Planche herbier :