bannière de biologie végétale
image herbier de bourgogne






Nom scientifique :

Lobelia urens

Auteurs :

L.

Famille :

Campanulacées

Protection : Pas de protection
Synonymes :  
Noms vernaculaires : Lobélie brûlante, Cardinale des marais
Numéro :

1188

Etymologie :

Dédié au médecin flamand Matthias de l’Obel, en latin Lobelius, 1538-1616 (Angleterre), botaniste de Jacques Ier, auteur d’un célèbre Historia plantarum, Anvers, 1576 (Fournier)

 
Description :

Tige feuillée (a) de 20-60cm, avec feuilles (b) linéaires-lancéolées à oblongues-obovales, sessiles, à dents éloignées. Grappe multiflore, à bractées linéaires > ou = les pédicelles. Fleurs (c) 1-1,5cm, bleues à purpurines

Répartition géographique  :

Bord des chemins, rives d’étangs exondées, lieux tassés humides sur substrat siliceux. -Extrmement rare et très localisée. -Nièvre- Présente autrefois en Puisaye. -Yonne- Autrefois Aassez commune dans l’ouest du département, en Nord-Auxerrois et Puisaye, mais actuellement très raréfiée et seulement en Puisaye ; revue après 1980 à l’étang du Bourdon, ainsi qu’à Bléneau et Treigny.

Lobelia urens, de la frange ouest-européenne, est en France atlantique et un peu subatlantique notamment au nord du Massif central. La pénétration en Bourgogne se limite à la Puisaye et à l’Ouest-Auxerrois, en continuité avec les populations de Sologne en particulier.

 
Illustrations :
Planche herbier :