bannière de biologie végétale
image herbier de bourgogne






Nom scientifique :

Phyteuma nigrum

Auteurs :

F.W. Schmidt

Famille :

Campanulacées

Protection : Pas de protection
Synonymes :  
Noms vernaculaires : Raiponce noire
Numéro :

1180

Etymologie :

Du grec phyteuma, plante vigoureuse : allusion à la racine charnue de plusieurs espèces (Coste)

 
Description :
Feuilles basales 3-5cm, présentes à la floraison, les caulinaires non groupées et plus ou moins horizontales. Tige 20-60cm, dressée, glabre, souvent sans feuilles dans le 1/3 supérieur. Feuilles basales à longueur = 2 fois la largeur obtuses, crénelées, rarement dentées. Inflorescence d’abord ovoïde puis cylindrique ; bractées linéaires-aiguës, = environ la largeur de l’épi. Corolle violet noirâtre, rarement bleue ou blanche, courbée dans le bouton. 3 stigmates, rarement 2
Répartition géographique  :

Lisières et sentiers forestiers, sous-bois des forêts mésotrophes à acidoclines. -Plante continentale atteignant son extrême limite en Saône-et-Loire dans le Plateau d’Antully, avec le type, mais également sous forme de populations hybridogènes avec P. spicatum, =Phyteuma ambigens Rouy. -Peut-être nulle ailleurs, même en Bourgogne orientale (voir P. spicatum subsp. coeruleum).

Phyteuma nigrum est une plante du centre de l’Europe (Allemagne, Autriche, Bohême), rayonnant vers la Belgique et l’E-NE de la France. Les populations bourguignonnes, sous réserve d’une amélioration de la distinction avec les formes à fleurs bleues de P. spicatum, qui reste à entreprendre dans notre région, semblent réparties en deux foyers, l’un isolé sur le Plateau d’Antully, l’autre associé à l’aire jurassienne, en Bresse. Elles représentent l’élément extrême de l’irradiation en direction du SW de la France.

 
Illustrations :
Planche herbier :