bannière de biologie végétale
image herbier de bourgogne






Nom scientifique :

Knautia maxima

Auteurs :

(Opiz) J.Ortmann

Famille :

Dipsacacées

Protection : Pas de protection
Synonymes : Knautia dipsacifolia Kreutzer
Knautia sylvatica (L.) Duby
Noms vernaculaires : Knautie à feuilles de Cardère, Knautie des bois
Numéro : 1166
Etymologie :

Dédié par Linné à christian Knaut, 1654-1716, médecin botaniste, de Halle.

 
Description :
Plante toujours sympodiale, à tige florifère terminale, donc sans rosette foliaire centrale persistante, mais avec rosettes latérales. Tige à entrenoeuds inférieurs courts. Plante de 80cm-1,5m, habituellement hispide, les entrenoeuds inférieurs et moyens parfois glabres. Entrenoeuds moyens avec soies (c) à base purpurine. Feuilles caulinaires (a) toutes indivises, les supérieures (b) plus ou moins cunéées, subauriculées ou cordées-amplexicaules . Pédoncules souvent glanduleux (d). Calice habituellement à 8 dents
Répartition géographique  :

Talus boisés, coteaux ensoleillés ou ombragés. -Extrêmement rare et localisé.

Knautia dipsacifolia, des montagnes du centre-ouest européen, est en France une orophyte continentale. La carte schématique établie par Rameau et al. concerne au moins les deux taxons voisins K. dipsacifolia et K. arvernensis L’aire bourguignonne ne peut être que reliée aux peuplements des montagnes de l’Est. Curieusement, les quelques localités connues sont alignées plus ou moins SE-NW, comme pour ce qui a été signalé pour le Carduus defloratus. Les quelques localités de K. arvernensis forment un petit îlot disjoint par rapport aux peuplements d’Auvergne.

 
Illustrations :
Planche herbier :