bannière de biologie végétale
image herbier de bourgogne






Nom scientifique :

Valeriana tuberosa

Auteurs :

L.

Famille :

Valérianacées

Protection : Protection régionale
Synonymes :  
Noms vernaculaires : Valériane tubéreuse
Numéro : 1156
Etymologie :

Du latin vacca, vache : plantes broutées par ces animaux dans les pacages (Coste)

Nom formé au moyen-age, probablement du latin valere, se bien porter : propriétés officinales

 
Description :
Feuilles basales (b) simples et entières. Fruits (poilus sur les faces. Rhizome tubérisé (a), émettant de courts stolons avec chacun leur propre tubercule. Tige 10-40cm, solitaire, glabre Feuilles basales elliptiques ou ovales ; feuilles caulinaires inférieures pennatifides, parfois 3-fides ou entières, les supérieures (c) pennatiséquées à segments plus ou moins linéaires. Inflorescence simple ou peu ramifiée. dense. Fleurs roses. Tube de la corolle (d) 3,5-5mm. Fruits (f) 4-5mm, environ 2 fois plus longs que larges
Répartition géographique  :

Pelouses calcaires, souyent à proximité de zones argileuses temporairement humides. -Extrémement rare et très localisée

Valeriana tuberosa est sud-européenne, localisée en France aux reliefs calcaires des régions méditerranéenne et subméditerranéenne (d’où un classement possible en groupe 4), avec faible irradiation septentrionale jusqu’en Dauphiné et, déjà fragmentée, vers le sud du Bugey et l’Ile Crémieu. L’îlot bourguignon devient donc très isolé, d’autant plus que la plante est localisée dans notre région aux seules Côtes sud- et nord-dijonnaises.

 
Illustrations :
Planche herbier :