bannière de biologie végétale
image herbier de bourgogne






Nom scientifique :

Veronica anagalloides

Auteurs :

Guss.

Famille :

Scrophulariacées

Protection : Pas de protection
Synonymes :

Veronica anagallis-aquatica subsp. anagalloides (Guss.) Batt. ?

Noms vernaculaires : Véronique faux-mourron-d’eau, Véronique faux Mouron
Numéro : 1068
Etymologie :

Dédié à Sainte Véronique (Coste).
Véronique, d’après la tradition, essuya le visage de Jésus portant sa croix, et son voile en garda l’empreinte ; cette empreinte fut appelée Veronicon, la vraie image. C’est elle que l’on a comparé, au Moyen Âge, à la fleur des Véroniques, où l’on trouvait le dessin rudimentaire d’un visage, les deux anthères figurant les yeux (Fournier)

 
Description :
Tige de 20-40cm, faible, dressée, simple ou à longs rameaux à la base. Feuilles (b) 1,5-4cm, étroites, linéaires-lancéolées, sessiles, subentières ou dentées. Grappes (a) opposées, glabres ou pubescentes-glanduleuses, jusqu’à 6 fois leur feuille axillante ; pédicelles 3-7mm, étalés-dressés. Sépales fructifères dressés. Corolle (c) 3-5mm de diamètre, blanchâtre veinée de lilas. Capsules de 2,5-3,5 x 2-2,5mm, non émarginées. Style env. 1,5mm
Répartition géographique  :

Creux d’eau, mares. -Très rare et dispersée, non revue, semble-t-il, depuis longtemps

 
Illustrations :
Planche herbier :