bannière de biologie végétale
image herbier de bourgogne






Nom scientifique :

Veronica acinifolia

Auteurs :

L.

Famille :

Plantaginacées

Protection : Pas de protection
Synonymes :

Noms vernaculaires : Véronique à feuilles de Calament
Numéro : 1065
Etymologie :

Dédié à Sainte Véronique (Coste).
Véronique, d’après la tradition, essuya le visage de Jésus portant sa croix, et son voile en garda l’empreinte ; cette empreinte fut appelée Veronicon, la vraie image. C’est elle que l’on a comparé, au Moyen Âge, à la fleur des Véroniques, où l’on trouvait le dessin rudimentaire d’un visage, les deux anthères figurant les yeux (Fournier)

 
Description :
Tige (a) de 5-15cm, dressée, simple ou ramifiée à la base, plus ou moins pubescente-glanduleuse (d). Feuilles (c) 0,4-1cm, les basales (b) opposées et brièvement pétiolées, ovales, entières ou obscurément crénelées. Bractées supérieures (g) oblancéolées. Sépales ovales. Corolle (f) 2-3mm de diamètre, bleu assez vif. Capsules (h) env. 2 x 3mm, largement réniformes, avec sinus profond, planes (i), poilues-glanduleuses sur les marges. Style d’env. 1,5mm, < l’échancrure ou la dépassant à peine
Répartition géographique  :

Cultures sur substrats sablonneux-siliceux ou argilo-siliceux, champs humides, cuvettes limoneuses des alluvions des rivières (Nanocyperion).-Assez rare à très rare et dispersée.

 
Illustrations :
Planche herbier :