bannière de biologie végétale
image herbier de bourgogne






Nom scientifique :

Digitalis purpurea

Auteurs :

L.

Famille :

Scrophulariacées

Protection : Pas de protection
Synonymes :

Noms vernaculaires : Digitale pourpre, Grande Digitale
Numéro : 1064
Etymologie : Du latin digitus, doigt, ou digitale, dé : à cause de la forme de la corolle, dans laquelle on peut introduire le doigt (Coste)
 
Description :
Tige de 60cm à > 1,5m, habituellement pubescente à laineuse, robuste, lâchement feuillée, creuse. Feuilles basales ovales-lancéolées, graduellement rétrécies en long pétiole, avec poils tecteurs pluricellulaires et poils secréteurs plus courts. Grappe multiflore seconde. Calice à lobes ovales-lancéolés ou elliptiques. Corolle (b) 4-5,5cm, à tube campanulé, tachée à l’intérieur
Répartition géographique  :

Coupes forestières, lisières, haies, talus broussailleux, sur substrats siliceux. -Très commune dans les reliefs siliceux. -Assez rare à très rare dans les autres régions siliceuses de plaine : Pays d’Othe, Puisaye, Sénonais, entre Loire et Allier. -Les formes blanche et rose çà et là en Morvan.

Dtgitalts purpurea, du sud-ouest et sud-centre de l’Europe, a son aire française peu différente de celle du Carum verticillatum tout en étant presque absente du Bassin aquitain ; mais, en plus d’un fort contingent vosgien, elle a quelques localités jurassiennes, ainsi qu’en Savoie et Dauphiné. L’aire bourguignonne couvre essentiellement tout l’ensemble Morvan et axe du Charolais - Beaujolais, jusqu’à une ligne passant par Semur-en-Auxois, Couches-les-Mines et le Mâconnais, puis le Morvan sud-ouest, Pays de Fours, Sologne bourbonnaise, Charolais - Brionnais, enfin le Bazois, Plateau nivernais, Puisaye, etc. La plante est de façon surprenante nettement rare dans l’Ouest- et le Nord-est Auxerrois.

 
Illustrations :
Planche herbier :