bannière de biologie végétale
image herbier de bourgogne






Nom scientifique :

Anarrhinum bellidifolium

Auteurs :

(L.) Willd.

Famille :

Scrophulariacées

Protection : Protection régionale
Synonymes :

Noms vernaculaires : Muflier à feuilles de Pâquerette
Numéro : 1048
Etymologie : des mots grecs aneu (aneu) = sans et rin (rin) = museau. La corolle est dépourvue de proéminence en forme de mufle.
 
Description :
Plante glabre, à tige (a) 20-70cm, dressée, densément feuillée. Feuilles basales (b, c) 8 x 3cm, obovales­spatulées, irrégulièrement incisées-dentées, obtuses, rétrécies en pétiole. Feuilles caulinaires (d) groupées, à 3-5 segments linéaires ou lancéolés, le central 1-5mm de large. Grappe effilée, multiflore ; pédicelles (e) env. 1mm, < leur bractée. Lobes du calice 1-2mm, étroitement 3-angulaires-lancéolés, rétrécis en pointe grêle. Corolle 4-5mm, lilacine à bleu pâle ; éperon 1,5-1,75mm
Répartition géographique  :

Rocheux siliceux, coteaux rocailleux et terrains sablonneux acides. -Autrefois assez commun sur les substrats favorables : entre Loire et Allier, Val de Loire, Pays de Fours, Morvan, etc. Semble être devenu plus rare et un peu plus localisé : Val de Loire en aval de Decize, à Fleury-s­Loire, Béard ; Morvan, Morvan autunois, zones granitiques du Mâconnais.

Anarrhinum bellidifolium, endémique du sud-ouest de l’Europe, a son principal foyer français dans l’ensemble du Massif central, jusqu’au contact de l’ouest méditerranéen et au couloir rhodanien. L’aire bourguignonne est à rattacher à ce foyer principal, avec lequel elle est pratiquement continue par l’intermédiaire du Beaujolais - Mâconnais et de la vallée de la Loire.

 
Illustrations :
Planche herbier :