bannière de biologie végétale
image herbier de bourgogne






Nom scientifique :

Scutellaria minor

Auteurs :

Huds.

Famille :

Lamiacées

Protection : Pas de protection
Synonymes :

Noms vernaculaires :

Petite Scutellaire

Numéro : 0968
Etymologie :

Du latin scutella, soucoupe, sébile : allusion à l’écaille du calice ; nom remontant à Cortusi et J. Bauhin (Fournier)

 
Description : Plante(a) assez petite. à tige 10-20cm, subglabre, dressée, grêle, rameuse dès la base, à feuilles (b, c) 8-20 x 4-10mm. entières ou à 2 petites crénations proximales, arrondies à cordées à la base, courtement pétiolées. Calice (e) 2-3mm, pubescent
Répartition géographique  :

Prairies tourbeuses, dépressions humides en forêt, chemins forestiers frais, sur substrat acide. -Assez commun : Bourgogne occidentale ; entre Loire et Allier, vallée de la Loire, Plateau nivernais, Puisaye, Nord-Auxerrois, Morvan et massif de St­Saulge, Plateau d’Antully. -Assez rare : Gâtinais, Pays d’Othe, Sénonais, Plaine de Saône. -Très rare ailleurs.

Scutellaria minor, ouest-européenne,estcabsente du sud des Alpes et de la Provence. Au plan régional, les foyers principaux sont les plateaux nivernais (contrairement à l’espèce précédente), les Morvan et Bas-Morvan sud, puis la Puisaye, l’Ouest- et le Nord-est-Auxerrois, la Sologne bourbonnaise, la Plaine de Saône, la Bresse jurassienne, les peuplements étant continus avec ceux du Jura. Par contre la plante est curieusement absente des Charolais - Brionnais et axe du Charolais - Beaujolais.

 
Illustrations :
Planche herbier :