Accueil Les enseignements Multiplication végétative
Les modalités de la multiplication végétative artificielle

2c. Les facteurs environnementaux à contrôler



Les hormones de bouturage sont bien souvent nécessaires pour initier la formation de novo de méristèmes. A côté de cela, le contrôle de conditions de culture favorables et adaptées permet de favoriser le développement des individus.

Le milieu et les outils doivent être parfaitement sains de manière à limiter la transmission de maladies au niveau des blessures faites pour la multiplication.

Les substrats sont à adapter en fonction des besoins de la plante multipliée. Le pH, la texture, les capacités de rétention d’eau, l’apport de matière organique... sont autant de paramètres à modifier selon l’espèce choisie.

La température, la lumière et l’hygrométrie doivent être adaptées aux contraintes liées à la culture de chaque espèce végétale.

Les périodes de multiplication sont aussi importantes à connaître. La reprise d’une activité métabolique intense au printemps peut, par exemple, favoriser le développement de l’individu fils.



Forum de l'article


Imprimer cet article

Introduction

1a. Importance des méristèmes primaires

1b. La fragmentation

1c. Les organes néo-formés pour la dissémination

1d. L’apomixie

2a. Bouturage, marcottage et autres... de plants avec méristème

2b. La totipotence et la balance hormonale

3.Avantages et inconvénients